Le phlegmon interdigital

Le panaris interdigité, aussi appelé Limace, furoncle interdigité ou nécrobacillose interdigitée, est une infection aiguë de la peau située dans l'espace interdigitale. L'affection débute par une lésion de la peau interdigitale causée, par exemple, par des pierres, une écharde de bois, un sol en mauvaise condition etcétéra. Cette lésion permet à la nécrobacille, naturellement présente dans l'environnement, de pénétrer dans les tissus sous-cutanés et d'y déclencher une infection. L'infection se manifeste par une zone rouge, dure et gonflée située juste au dessus de l'espace interdigital et dans le pli du pâturon. Parfois, l'infection peut gagner tout le bas du pied jusqu'aux ergots, qui enfle, devient dur et chaud.

Souvent, la vache adopte une position particulière en posant le pied atteint légèrement en avant sur la pointe de l'onglon ou en l'effleurant à peine.    

En l'absence de traitement, l'inflammation peut évoluer en nécrose et gagner les tissus profonds de l'espace interdigité donnant naissance à une plaie profonde. La plaie profonde se comble grâce à une excroissance de chair dans la zone interdigitale, appelée tyloma ou « limace ». Coincée entre les deux onglons, cette masse fibreuse cause davantage d'inconfort chez la vache. La limace est souvent également affectée par la maladie de Mortellaro.

Il est essentiel de traiter rapidement l'animal affecté par le panaris interdigité pour éviter la formation d'une « limace » et pour empêcher l'infection de gagner les tissus profonds.  Lorsque le panaris interdigité est diagnostiqué, la zone affectée doit être impérativement traitée à l'aide d'un spray antibiotique (par ex. excenel, cobactan, tetracycline). L'élimination des rebords de corne durcis situés dans l'espace interdigital et la pulvérisation de l'oxytétracycline sur la plaie peuvent également favoriser la guérison.

La prévention de panaris interdigité passe par la création d'un climat d'étable favorable, un sol propre et de qualité (sans risque d'agression extérieure) et des pédiluves au formol.

Chez les animaux souffrant de panaris interdigité ou présentant des plaies ouvertes aux onglons (ulcère de la sole, infection de la ligne blanche etc.), les pédiluves au formol sont contre-indiqués, étant donné que le formol entrave la guérison. 

Stadium 1