La fourbure

La fourbure est une maladie métabolique se traduisant par une inflammation du pododerme. Elle survient essentiellement autour du vêlage, mais peut également être due à d'autres affections, comme la mammite, l'acétonémie, ou encore l'acidose ruminale sévère. La production cornée est dérangée en raison des toxines présentes dans le sang.  

La surcharge chronique des onglons est également un facteur favorisant la fourbure. La fourbure entraine une augmentation de la production de corne qui est de mauvaise qualité. Ceci augmente davantage la surcharge de l'onglon entrainant des lésions au niveau du pododerme qui finissent par provoquer des ulcères de la sole et des infections de la ligne blanche. Cette production excessive de corne se concentre généralement au niveau des onglons postéro-externes.

Souvent, la fourbure bovine n'est détectée qu'au moment du parage. Elle se reconnait à la coloration jaune-rouge de la sole, à la mauvaise qualité de la corne, aux défauts de la ligne blanche et, à un stade ultérieur, à l'apparition d'ulcères de la sole.

D'autres symptômes peuvent être la concavité du bord dorsal de la muraille, un cerclage marqué et divergent, la formation d'un sabot relevé « en babouche » et la double sole.

Les animaux ayant déjà contracté une fourbure présentent un risque de récidive plus important.

En ce qui concerne la prévention de la fourbure, les éléments suivants sont à prendre en considération:
Faire parer les onglons régulièrement par un professionnel, afin de réduire au maximum le risque de surcharge
Prévoir une ration suffisamment riche en structure
Veiller à un rapport fourrages/concentrés approprié
Modifier les rations progressivement
Prévoir une surface de couchage suffisamment importante et confortable pour éviter la surcharge des onglons
Éviter la surpopulation de l'étable
Prévoir un sol souple.